Bienvenue ! Welcom !

Bienvenue sur BonPlanWeb.eu

Tous les Bons Plans en direct 24/24

Archive pour mai, 2012

[Concours] Un See Home à gagner sur Designiz

Aujourd’hui sur Designiz, nous vous proposons de vous offrir un produit pour le moins original : le See Home. Dessiné par l’architecte designer Julie COUTURIER, le See Home sont des lunettes de lecture pour voir de près, inspirés des célèbres faces-à-main du XVIIe siècle. Une forme qui lui permet d’être très visible dans la maison tout [...]

Voir le Bon Plan:  [Concours] Un See Home à gagner sur Designiz

Installer des robinets thermostatiques

Le démontage de l’ancien robinetLe montage du robinet thermostatiqueLes dispositions à prendre avant la mise en marche du radiateurLe robinet thermostatique diffère du robinet ordinaire par le fait qu’il permet de maintenir constante la température de la pièce d’accueil et ce, à un degré que l’utilisateur fixe à son gré. Il s’agit d’un matériel qui fonctionne automatiquement et l’activation du radiateur est sous son contrôle. Il permet, ainsi, de réguler la température ambiante, en tenant compte des variations thermiques de la pièce. L’avantage essentiel de l’utilisation du robinet thermostatique est l’économie d’énergie qu’elle génère, estimée aux environs de 5 %, ce qui est non négligeable, surtout en période hivernale pendant laquelle le système de chauffage fonctionne presque en permanence. Les dispositions à prendre avant l’installation du robinet thermostatique Le premier réflexe à avoir consiste, au moment de l’achat du robinet thermostatique, à vérifier sa compatibilité avec le côté de raccordement du radiateur. De plus, il est préférable de choisir un nouveau matériel qui soit compatible au radiateur, au niveau du diamètre du filetage. Néanmoins, dans le cas contraire, on pourra toujours faire un ajustement par la mise en place d’un dispositif de réduction. Une fois ces conditions de compatibilité remplies, la seconde chose à faire est de purger le radiateur. Si le système d’installation comporte un collecteur, fermer la vanne de liaison avec la chaudière afin d’isoler la partie à démonter. Sinon, on devra vidanger tout le circuit de chauffage, en dévissant les purgeurs et en ouvrant le robinet bas, et en prenant bien la précaution de placer un récipient au-dessous, en vue de recueillir l’eau sortant de la tuyauterie. Le démontage de l’ancien robinet Tout d’abord, à l’aide d’un tournevis, dévisser la vis centrale de l’ancien robinet ou, dans certains cas, les boulons de fixation sur sa tête. Retirer la poignée de fixation et détacher les deux parties du raccord conique entre le robinet et le radiateur. Ensuite, au moyen d’une clé à molette, procéder au dévissage des écrous, qui raccordent le corps du robinet au circuit d’alimentation. Noter que, sur certains dispositifs, il n’y a qu’un seul écrou muni d’une cache. Dans ce cas, enlever cette dernière avant le dévissage. Par ailleurs, l’utilisation d’une pince-étau est recommandée, afin de maintenir le conduit d’alimentation durant le desserrage et d’éviter son endommagement. Ici encore, on doit se munir d’un récipient, en prévision de déversement éventuel d’eau pendant l’opération de démontage. Cette opération terminée, on peut à présent mettre en place le robinet thermostatique. Le montage du robinet thermostatique Le montage du robinet thermostatique doit être conforme aux instructions mentionnées dans la notice, mais généralement, il comprend deux étapes. Premièrement, fixer le corps du robinet thermostatique sur le radiateur et assurer un serrage suffisamment fort des écrous, le plus souvent à l’aide d’une clé spéciale comme celle à six pans creux de 14 mm. De plus, des accessoires de réduction et de renforcement sont généralement fournis avec le kit d’installation. Aussi, avant le serrage, enrouler une bande de Téflon ou une filasse enduite d’une pâte à joint sur les raccords. Cette opération garantit l’étanchéité de la fixation. Ensuite, la seconde étape consiste à raccorder le robinet et les conduits d’alimentation au moyen d’une bague vissante ou d’une bague de verrouillage, qui est fournie avec le robinet. Pour la première, on recommande l’usage d’une clé à molette pour un serrage à fond, tandis que pour la seconde, la fermeture se fait à l’aide d’un encliquetage. Enfin, noter que le renforcement du raccordement est toujours envisageable avec de la filasse et de la pâte à joint. Les dispositions à prendre avant la mise en marche du radiateur Une fois le robinet thermostatique correctement fixé suivant les indications conformes à la notice d’installation, commencer par remettre progressivement de l’eau dans le radiateur en s’assurant auparavant de verrouiller les robinets de vidange et les purgeurs. Parallèlement, on procède au contrôle de la pression au moyen d’un manomètre, afin que le remplissage se fasse dans les meilleures conditions de sécurité. Enfin, on peut régler le robinet thermostatique pour obtenir la température souhaitée et le radiateur est maintenant en état de fonctionner.

Voir le Bon Plan:
Installer des robinets thermostatiques

Le fonctionnement de la distribution en chauffage central

Outils de production de chaleur en chauffage centralRéglage de la température diffusée par le chauffage centralAvantages de l’utilisation du chauffage centralLe système de chauffage central est un dispositif qui comporte un réseau d’émetteurs et de radiateurs connectés à un appareil de production de chaleur nommé centrale, et à partir duquel la chaleur est diffusée dans plusieurs habitations d’un immeuble par exemple, à travers un système de distribution élaboré. Ce réseau relie plusieurs foyers à cette unité productrice d’énergie qui, une fois enclenchée, permet de chauffer tous les logements qui lui sont rattachés. Ce dispositif de chauffage central peut s’appliquer pour une seule maison, en ce sens où les endroits à chauffer sont toutes les pièces de celle-ci. Le chauffage central peut prendre une dimension urbaine ou de district, lorsqu’on utilise le système pour chauffer toutes les maisons d’une ville. Dans ce cas, de grosses centrales équipées de chaudières sont utilisées pour produire de la chaleur qui sera véhiculée ensuite par de l’eau chaude, vers les radiateurs internes des logements. Dans certaines villes, c’est l’énergie fournie par une centrale d’incinération des ordures ménagères qui alimente la chaudière. Ce genre de centrale est généralement installé assez loin des maisons et des autres immeubles, et ce sont des entreprises spécialisées qui se chargent de la distribution du chauffage central, moyennant un paiement mensuel des utilisateurs abonnés. Outils de production de chaleur en chauffage central L’énergie qui fait fonctionner le chauffage central provient de plusieurs sources : le gaz, le fioul et le bois, par exemple, et la chaudière est ensuite alimentée par une de ces énergies. Cet appareil présente l’avantage de consommer modérément l’énergie employée tout en ne polluant pas beaucoup. Cependant pour cause d’usure, tous les quinze ans, elle doit être changée, car elle devient moins performante et plus polluante. Le chauffage central, qui se fait à partir d’un point donné peut s’effectuer avec des capteurs solaires, installés pour convertir l’énergie solaire en chaleur. Un fluide caloporteur reçoit la chaleur qu’il stocke avant de l’utiliser pour alimenter les différents circuits connectés à son système de distribution. Mais il faut toujours prévoir une source de chaleur supplémentaire, comme une chaudière, pour aider à maintenir la température optimale, en cas de mauvais jours sans soleil, par exemple. Mais on peut aussi utiliser la pompe à chaleur pour faire fonctionner le chauffage, en utilisant les autres sources d’énergie, bénéficiant du label Énergie Nouvelle, que sont la géothermie ou l’aérothermie entre autres, qui tirent leur source d’énergie dans le sol, ou dans l’air ou à partir de la nappe phréatique. Réglage de la température diffusée par le chauffage central Le réglage de la température dans un chauffage collectif est souvent assez compliqué, étant donné que les différents usagers n’ont pas les mêmes exigences ni les même priorités en terme de chauffage. En effet, le dispositif du chauffage central prévoit que chaque utilisateur possède un robinet pour gérer la température diffusée par les radiateurs, selon ses besoins et ses goûts. Mais dans le souci de permettre à chacun de profiter au mieux de son chauffage, une réglementation préalable doit être imposée à tous pour éviter les gaspillages de combustibles. C’est pourquoi, le réglage doit être fait au niveau de la centrale de chauffage, suivant certains critères. Par exemple, on considère que le thermostat doit être réglé à la température de 18°C, pour une température extérieure de -5°C, ainsi tous les utilisateurs auront la même température dans leur logement. Avantages de l’utilisation du chauffage central Le système de chauffage central procure de nombreux avantages aux utilisateurs. D’abord, une fois installé, il n’y a plus de souci particulier sur le fonctionnement du chauffage, d’autant plus que l’entretien du matériel est assuré par la compagnie distributrice. Ce service implique que le volet sécuritaire soit bien pris en compte, et les pollutions soient limitées. Chaque utilisateur peut apprécier le confort fourni par son chauffage, et malgré le coût des différents appareils et de leur installation, c’est tout de même le système de chauffage qui s’avère le plus économique.

Voir le Bon Plan -  Le fonctionnement de la distribution en chauffage central

La meilleur offre de cloud !

Vos documents partout & gratuitement